Les machines distributrices santé du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Ste-Justine

Période de soutien de la Fondation : 2007-2012

Les hôpitaux, qui plus est les hôpitaux pédiatriques, ont une position particulière en matière de promotion de la santé. C'est pourquoi le CHU Sainte-Justine de Montréal a créé en 2007 sa Direction de la promotion de la santé, notamment soutenu par un financement de la Fondation Lucie et André Chagnon pour son Centre d'excellence en promotion de la santé 0-5 ans (2007-2012). Par la suite en 2010, le CHU Sainte-Justine a poursuivi le développement de sa mission en prévention en créant son Centre de Promotion de la santé.

La Direction de la promotion de la santé du CHU Sainte-Justine a rapidement souhaité revoir la nature des services alimentaires offerts aux enfants, notamment en améliorant le contenu des machines distributrices situées dans le hall d'accueil du CHU.

C'est pourquoi dès 2007, elle a élaboré le concept des machines distributrices santé qui a été financé par la Fondation du CHU Sainte-Justine.

Les objectifs du projet étaient de :

  • proposer des aliments respectant les recommandations nutritionnelles en vigueur;
  • faciliter l'accès à une saine alimentation;
  • servir d'exemple.

Dévoilées en 2008, ces nouvelles machines distributrices :

  • offraient des fruits, des légumes, des produits laitiers faibles en gras, des produits céréaliers à grains entiers, de l'eau et des boissons (jus de fruits ou de légumes, lait de soya);
  • étaient accompagnées de différents messages de promotion d'une saine alimentation et d'informations complémentaires sur les produits disponibles;
  • Identifiaient certaines sections d'aliments par une signalisation particulière. Par exemple, la section destinée aux enfants de 1 à 3 ans était clairement indiquée pour faciliter le choix des tout-petits en offrant des produits adaptés à leurs besoins nutritionnels;
  • Respectaient les mesures de précaution concernant les produits pouvant être allergènes, les risques d'étouffement pour les enfants de moins de 4 ans et rappelaient les collations à privilégier pour la santé dentaire.

Suite au lancement du nouveau concept, plusieurs partenaires externes ont manifesté le souhait d'en savoir davantage sur la démarche entreprise par le CHU Ste-Justine. Un guide d'implantation présentant la démarche en détail a donc été rédigé à cet effet. De plus, un colloque a été organisé, en juin 2012, sur les environnements alimentaires sains dans nos milieux de vie. Ce colloque destiné aux représentants des milieux de la santé, scolaires et municipaux a connu un vif succès. En particulier, les faits suivants sont ressortis au sujet de l'installation des machines distributrices santé:

  • L'importance de l'information au point d'achat;
  • L'importance de faire du choix santé, un choix facile à faire;
  • Les machines distributrices santé sont un moyen à privilégier pour contribuer à la création d'environnements alimentaires sains.

Enfin, un article scientifique publié dans le Canadian Journal of Dietetic Practice and Research diffuse les résultats positifs de cette initiative.

Nous voulons

« Nous voulons » est une courte vidéo qui traduit en images la volonté, chaque jour renouvelée, qui nous anime : celle de prévenir la pauvreté pour le bien-être des générations futures au Québec.

LA FONDATION
LIGNE DU TEMPS