Publication de l’étude intitulée L’impact des services de garde à contribution réduite sur le taux d’activité féminin, le revenu intérieur et les revenus gouvernementaux

Dans cette étude publiée par l'Université de Sherbrooke, Pierre Fortin, Luc Godbout et Suzie St-Cerny estiment qu'en 2008 la disponibilité de services de garde à contributionréduite au Québec a incité près de 70 000 mères de plus à détenir un emploi qu'en l'absence d'un tel programme. Sur cettebase, ils calculent que le revenu intérieur (PIB) du Québec a étémajoré de 5 G$...

Pour consulter l'étude

Nous voulons

« Nous voulons » est une courte vidéo qui traduit en images la volonté, chaque jour renouvelée, qui nous anime : celle de prévenir la pauvreté pour le bien-être des générations futures au Québec.

LA FONDATION
LIGNE DU TEMPS