La Commission sur l'éducation à la petite enfance dépose son rapport « Pour continuer à grandir »

À l'occasion du 20e anniversaire de la politique familiale, l'Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE) a mis sur pied la Commission sur l'éducation à la petite enfance dans le but de dresser un bilan des services éducatifs à la petite enfance au Québec et de leurs répercussions sur les tout-petits.

Intitulé Pour continuer à grandir, le rapport a été dévoilé le 21 février 2017.

Cette commission était constituée de trois commissaires indépendants : 

  • M. André Lebon, président
  • Mme Martine Desjardins
  • M. Pierre Landry

Afin d'assurer l'indépendance et la neutralité du processus, l'AQCPE a mandaté l'Institut du Nouveau Monde (INM), une organisation à but non lucratif dont la mission est d'accroître la participation des citoyens à la vie démocratique, pour assurer les opérations et le secrétariat de la Commission.

Les commissaires ont parcouru 14 villes de la province afin de susciter un dialogue social portant principalement sur quatre enjeux : la qualité, l'accessibilité, l'universalité et la gouvernance des services éducatifs offerts aux tout-petits.

La Commission a combiné plusieurs modalités de participation pour rejoindre différents publics afin de dresser le bilan des services éducatifs à la petite enfance et de déterminer les correctifs à apporter, le cas échéant.

  • Au total, 23 experts et 135 groupes et organismes ont été entendus durant les audiences nationales et régionales. Grâce aux forums citoyens, les commissaires ont rencontré 416 citoyens interpellés par les enjeux de la Commission.
  • Un sondage à l'intention des parents d'enfants âgés de 0 à 5 ans a permis de recueillir l'opinion de 5009 répondants et de mieux comprendre les choix des parents en ce qui a trait aux services éducatifs ainsi qu'à évaluer leur appréciation de ces services.
  • Un sondage a aussi été réalisé auprès du grand public, permettant de récolter l'opinion de 1004 répondants au sujet des services éducatifs à la petite enfance.
  • Enfin, 167 mémoires et commentaires écrits ont été reçus par la Commission.

La Commission a reçu le soutien financier d'Avenir d'enfants et de la Fondation Lucie et André Chagnon.

Enfin, rappelons qu'à l'invitation de la Commission sur l'éducation à la petite enfance, la Fondation a déposé un mémoire intitulé Pour que les tout-petits québécois aient les mêmes chances de développer leur plein potentiel Jean-Marc Chouinard, président de la Fondation, l'a également présenté à l'occasion des audiences publiques nationales le 7 décembre 2016.  Lire la présentation

Nous voulons

« Nous voulons » est une courte vidéo qui traduit en images la volonté, chaque jour renouvelée, qui nous anime : celle de prévenir la pauvreté pour le bien-être des générations futures au Québec.

LA FONDATION
LIGNE DU TEMPS